Hippopotame charge

OCEAN LIFE

AccueilTSC VoyagesVietnam pêcheur et cormorans

Vietnam pêcheur et cormorans

Depuis des temps immémoriaux, les rives sinueuses du Vietnam ont été le théâtre d’une tradition de pêche unique qui unit l’homme à la nature de manière inédite. Au cœur de cette tradition se trouvent les cormorans, de gracieux oiseaux aquatiques qui sont non seulement des compagnons fidèles des pêcheurs, mais aussi des alliés essentiels dans la quête de poissons frais.

La pêche aux cormorans est pratiquée principalement dans les régions côtières et lacustres du Vietnam, avec des concentrations notables dans la baie d’Halong, la région de Hué et les deltas du Mékong et du Fleuve Rouge. Cette tradition vieille de plusieurs siècles est un exemple éloquent de la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature.

Les cormorans, des oiseaux de la famille des Phalacrocoracidae, sont des nageurs habiles dotés d’une agilité et d’une acuité visuelle exceptionnelles. Ce sont ces traits qui les rendent idéaux pour la pêche, car les pêcheurs vietnamiens les utilisent pour attraper du poisson.

Le processus de pêche aux cormorans est un spectacle à voir. Les pêcheurs, souvent en bateau ou en bambou coracle, emmènent leurs cormorans sur l’eau au crépuscule. Les oiseaux sont équipés de colliers de manière à ce qu’ils ne puissent pas avaler de gros poissons, mais peuvent tout de même les saisir. Les cormorans plongent dans l’eau à la recherche de proies, et lorsqu’ils en attrapent un, ils le ramènent au bateau où le pêcheur récupère le poisson de leur bec.

Cette technique de pêche est complexe et demande une relation étroite entre le pêcheur et ses cormorans. Les oiseaux sont dressés depuis leur plus jeune âge et établissent un lien profond avec leur maître pêcheur. La communication entre les deux est essentielle pour une pêche fructueuse.

Cependant, cette tradition séculaire est confrontée à des défis croissants. L’urbanisation, la pollution de l’eau et les réglementations de plus en plus strictes sur la pêche menacent la viabilité de la pêche aux cormorans au Vietnam. Les habitats naturels des cormorans sont en danger, ce qui réduit leur disponibilité pour les pêcheurs.

Malgré ces obstacles, de nombreux pêcheurs continuent de pratiquer cette tradition pour maintenir leur mode de vie et préserver une part essentielle de la culture vietnamienne. Des initiatives de conservation sont également en place pour protéger les cormorans et leur habitat.

La pêche aux cormorans au Vietnam est bien plus qu’une simple méthode de capture du poisson. C’est une expression profonde de la relation entre l’homme et la nature, un art ancien qui incarne la symbiose harmonieuse entre les êtres humains et leur environnement. Alors que les temps changent, il est essentiel de préserver cette tradition unique qui raconte l’histoire fascinante du Vietnam et de ses habitants.

Article précédent
Article suivant