Vietnam : Une Aventure Inoubliable

Le Vietnam, situé en Asie du Sud-Est, est un pays d'une incroyable diversité culturelle et naturelle. Avec ses paysages à couper le souffle, sa...

BIARRITZ (3D)

AccueilHISTOIRE en résuméWinston Churchill portrait en noir et blanc de Yousuf Karsh

Winston Churchill portrait en noir et blanc de Yousuf Karsh

Le portrait en noir et blanc de Winston Churchill, sombre et renfrogné, pris le 30 décembre 1941 par Yousuf Karsh, après le discours historique de l’homme d’État britannique devant la Chambre des communes à Ottawa, est devenu aussi légendaire que semble l’être l’histoire qui se cache derrière son expression et constitue sans aucun doute l’une des photographies les plus connues et les plus reproduites au monde. Churchill a donné deux minutes au photographe. Deux minutes, se souvient Karsh, pendant lesquelles je devais essayer de filmer un homme qui avait déjà écrit ou inspiré une bibliothèque de livres, déconcerté tous ses biographes, rempli le monde de sa célébrité, et moi, à cette occasion, de terreur. Le fameux cigare omniprésent a été retiré par Karsh directement des lèvres de Churchill, le photographe n’étant pas convaincu par l’ombre portée sur son visage. L’expression avec laquelle Churchill a fini par fixer l’appareil photo est un mélange d’agressivité (innée et typique du personnage) et de surprise totale découlant de ce geste irréfléchi et sans permission. Plus tard, le grand homme d’État a dit au photographe : “Vous êtes même capable de faire s’arrêter un lion rugissant pour être photographié”. C’est à partir de cette déclaration que Karsh a intitulé sa photographie “Le lion rugissant”


Winston Churchill : un homme d’État et un écrivain qui a marqué l’histoire

Winston Churchill est né le 30 novembre 1874 dans le palais de Blenheim, en Angleterre. Issu d’une famille aristocratique, il suit une éducation militaire et devient soldat et correspondant de guerre. Il participe à plusieurs conflits, comme la guerre des Boers en Afrique du Sud, où il se fait remarquer par son évasion d’un camp de prisonniers.

Il entre en politique en 1900, comme député conservateur, mais il change de parti en 1904 et rejoint les libéraux. Il occupe plusieurs postes ministériels, comme celui de chancelier de l’Échiquier, où il réforme le système monétaire, ou celui de secrétaire d’État à l’Intérieur, où il s’occupe des questions sociales. Il est aussi impliqué dans la Première Guerre mondiale, comme premier lord de l’Amirauté, où il dirige la marine britannique, puis comme ministre de la Munition, où il organise la production d’armes.

Il revient au parti conservateur en 1924, et devient chef de l’opposition en 1940, face au gouvernement d’appeasement de Neville Chamberlain, qui cherche à éviter la guerre avec l’Allemagne nazie. Il devient premier ministre le 10 mai 1940, le jour où Hitler envahit la France. Il forme un gouvernement de coalition nationale, et mobilise le peuple britannique contre la menace hitlérienne. Il prononce des discours célèbres, comme celui du “sang, de la sueur et des larmes”, ou celui du “finest hour”. Il noue une relation étroite avec le président américain Franklin Roosevelt, et obtient le soutien des États-Unis après l’attaque de Pearl Harbor. Il rencontre aussi le dirigeant soviétique Joseph Staline, et participe aux conférences de Téhéran, de Yalta et de Potsdam, où il contribue à définir la stratégie et le sort de l’après-guerre.

Il perd les élections de 1945, face au travailliste Clement Attlee, qui met en place l’État-providence. Il reste chef de l’opposition, et alerte le monde sur le danger du communisme et du “rideau de fer” qui divise l’Europe. Il redevient premier ministre en 1951, et poursuit la politique de décolonisation entamée par son prédécesseur. Il soutient aussi la construction de l’Europe, et prononce le discours de Zurich, où il appelle à la création des “États-Unis d’Europe”. Il démissionne en 1955, pour des raisons de santé, mais reste député jusqu’à sa mort, le 24 janvier 1965.

Winston Churchill est aussi un écrivain prolifique, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1953. Il a écrit de nombreux ouvrages historiques, comme une biographie de son ancêtre, le duc de Marlborough, ou une histoire des peuples anglophones. Il a aussi rédigé ses mémoires de guerre, en six volumes, qui sont considérés comme des chefs-d’œuvre. Il a également pratiqué la peinture, comme un loisir et une thérapie.

Winston Churchill est l’un des personnages les plus importants et les plus admirés du XXe siècle. Il a incarné la résistance et la liberté face au totalitarisme, et a joué un rôle majeur dans l’histoire mondiale. Il est considéré comme le plus grand Britannique de tous les temps, selon un sondage réalisé en 2002.