Les dauphins, des cétacés intelligents et sociaux

Les dauphins sont des animaux sociaux, qui vivent en groupes hiérarchisés et coopératifs. La taille et la composition des groupes varient selon les espèces, les habitats et les activités

Le masque vénitien

AccueilHISTOIRE en résuméAlessandro Volta : l’inventeur de la pile électrique

Alessandro Volta : l’inventeur de la pile électrique

Alessandro Volta est né le 18 février 1745 à Côme, une ville située sur le lac du même nom dans les Alpes italiennes du côté de Milan. Issu d’une famille aristocratique, il se passionne dès son enfance pour la physique et la chimie. Il commence à parler à l’âge de quatre ans et termine ses études universitaires à l’âge de dix-sept ans.

En 1774, il devient professeur de physique à l’école royale de Côme, où il perfectionne l’électrophore, une machine utilisée pour générer de l’électricité statique. Il s’intéresse également à la chimie des gaz et isole le méthane, qu’il parvient à enflammer avec une étincelle électrique.

En 1779, il est nommé à l’université de Pavie, où il organise le département de physique et y enseigne pendant 25 ans. Il y poursuit ses recherches sur les phénomènes électriques et découvre la loi de capacitance, qui établit la proportionnalité entre la tension et la charge électrique d’un corps.

En 1791, il prend connaissance des expériences de Luigi Galvani, qui observe les contractions des muscles d’une grenouille morte sous l’effet d’un courant électrique. Volta n’est pas convaincu par l’explication de Galvani, qui invoque une “électricité animale”. Il propose alors une théorie alternative, selon laquelle l’électricité est produite par le contact entre deux métaux de nature différente.

En 1800, il réalise sa plus grande invention : la pile électrique, qu’il appelle aussi “pile voltaïque”. Il s’agit du premier générateur de courant continu, constitué d’une série de disques de cuivre et de zinc, séparés par du coton imbibé d’acide sulfurique. Il envoie une lettre à la Royal Society de Londres pour décrire son invention, qui suscite un grand intérêt dans le monde scientifique.

Volta reçoit de nombreux honneurs pour ses travaux, notamment la médaille Copley de la Royal Society en 1794, le titre de comte et la Légion d’honneur de Napoléon en 1801, et l’ordre de la Couronne de fer en 1810. Il prend sa retraite en 1819 et meurt le 5 mars 1827 à Côme, où il est enterré dans un mausolée.

Alessandro Volta est considéré comme l’un des pères de l’électricité et de l’électrochimie. Son nom a été donné à l’unité de tension électrique, le volt, en 1881, lors du premier Congrès international des électriciens. Il a également laissé son nom à plusieurs lieux et institutions, comme le temple Voltiano, le musée Volta, le lycée Volta ou l’aéroport de Bergame-Orio al Serio.