La fauconnerie, un art ancestral et vivant

La fauconnerie semble trouver son origine dans les steppes et les hauts-plateaux d’Eurasie centrale.
AccueilTSC VoyagesLa Dordogne, un trésor du Sud-Ouest de la France,

La Dordogne, un trésor du Sud-Ouest de la France,

La Dordogne, un trésor du Sud-Ouest de la France, une région qui éveille l’imaginaire avec ses paysages pittoresques, son patrimoine historique et sa gastronomie renommée. Voici un article qui vous emmènera à la découverte de cette terre de contrastes et de traditions.


La Dordogne : Un Voyage à Travers le Temps et la Nature

Nichée au cœur de la Nouvelle-Aquitaine, la Dordogne est un département français qui attire par sa beauté naturelle et son histoire fascinante. Connu aussi sous le nom de Périgord, ce territoire offre une mosaïque de paysages allant des vallées fluviales aux forêts denses, des falaises calcaires aux grottes préhistoriques.

Les Quatre Périgords : Une Diversité Incomparable

Le Périgord se divise en quatre zones colorées, chacune avec son caractère unique :

  • Le Périgord Vert, avec ses vastes forêts et son climat humide.
  • Le Périgord Blanc, nommé d’après la couleur de son sol calcaire.
  • Le Périgord Pourpre, célèbre pour ses vignobles et le vin de Bergerac.
  • Le Périgord Noir, au cœur duquel se trouve Sarlat, une ville d’art et d’histoire aux ruelles médiévales et aux marchés animés.

Un Patrimoine Mondial de l’Humanité

La Dordogne est un livre ouvert sur la préhistoire, abritant des sites comme la grotte de Lascaux, surnommée la “Chapelle Sixtine de la Préhistoire” pour ses peintures rupestres. Les nombreux châteaux médiévaux, comme le château de Beynac et le château de Castelnaud, témoignent de l’importance historique de la région.

Une Gastronomie de Renom

La réputation culinaire de la Dordogne n’est plus à faire. Terre de la truffe noire et du foie gras, elle est un paradis pour les gourmets. Les marchés locaux regorgent de produits frais et de spécialités comme la noix du Périgord et le cabécou, un fromage de chèvre délicieux.

Activités et Loisirs : Pour Tous les Goûts

Que vous soyez amateur de randonnées, passionné d’histoire ou en quête de détente, la Dordogne a beaucoup à offrir. Les rivières comme la Vézère et la Dordogne sont parfaites pour le canoë-kayak, tandis que les nombreux sentiers invitent à la découverte de la faune et de la flore locales.

Conclusion : Un Département à Explorer sans Modération

Visiter la Dordogne, c’est s’offrir une expérience riche et variée, où chaque village, chaque paysage raconte une histoire. C’est une invitation à ralentir le rythme, à savourer chaque moment et à se laisser charmer par l’âme du Périgord.


La Dordogne est célèbre pour ses grottes préhistoriques et ses formations géologiques remarquables. Voici une liste des meilleures grottes à visiter dans la région :

  1. Grotte de Lascaux : Connue pour ses peintures rupestres, c’est une réplique fidèle de la grotte originale qui est maintenant fermée au public pour la préservation.
  2. Gouffre de Proumeyssac : Surnommé la “Cathédrale de cristal”, c’est la plus grande cavité aménagée du Périgord avec des visites guidées mémorables.
  3. Grotte du Grand Roc : Une petite grotte fascinante avec des formations d’excentriques, des stalactites et stalagmites uniques⁴.
  4. Grotte de Rouffignac : Elle abrite un grand nombre de dessins et gravures préhistoriques, notamment des représentations de mammouths.
  5. Grotte de Villars : Avec ses peintures et gravures du magdalénien, c’est une grotte qui offre aussi une partie naturelle avec de belles concrétions.
  6. Les Grottes de Lacave : Accessibles par un petit train, elles présentent une variété de formations géologiques et de salles souterraines.
  7. Grotte de Font-de-Gaume : L’une des dernières grottes ornées encore ouvertes au public, avec des peintures polychromes datant de l’époque magdalénienne.
  8. Grotte des Combarelles : Connue pour ses gravures détaillées d’animaux et de figures humaines datant de l’époque magdalénienne.

Ces grottes offrent un aperçu fascinant de l’histoire préhistorique et sont des merveilles naturelles à ne pas manquer lors de votre visite en Dordogne. Il est conseillé de vérifier les horaires d’ouverture et de réserver à l’avance, car certaines grottes limitent le nombre de visiteurs pour des raisons de conservation.

La meilleure période pour visiter les grottes en Dordogne dépend de vos préférences personnelles et de ce que vous souhaitez faire. Voici quelques conseils pour planifier votre visite :

En été (juin à août) : C’est la saison la plus populaire pour les visites, avec un temps généralement ensoleillé et des températures entre 25°C et 35°C⁸. C’est idéal pour profiter des activités en plein air et des visites des grottes, qui offrent une fraîcheur bienvenue pendant les chaudes journées.

En automne (septembre à novembre) : La météo est légèrement chaude, ce qui rend la visite des grottes agréable. Les couleurs de l’automne ajoutent un charme particulier aux paysages de la Dordogne.

En hiver (décembre à mars) : Bien que ce soit la période la plus froide, avec des températures pouvant descendre jusqu’à -10°C, les grottes maintiennent une température constante à l’intérieur, ce qui peut être une expérience intéressante.

Au printemps (avril à mai) : C’est une belle saison pour visiter les grottes, car la nature se réveille et les températures sont douces. C’est aussi une période moins fréquentée par les touristes.

Il est important de noter que certaines grottes peuvent avoir des horaires saisonniers et des jours de fermeture spécifiques. Il est donc conseillé de vérifier les horaires d’ouverture et de réserver vos billets à l’avance pour garantir votre visite. Bon voyage et profitez bien de la découverte des merveilles souterraines de la Dordogne !

La Dordogne, avec son riche passé qui remonte à la préhistoire, est un département français situé dans la région Nouvelle-Aquitaine. Son histoire est marquée par plusieurs périodes importantes :

Préhistoire et Antiquité :

  • La région était déjà habitée pendant le Paléolithique, comme en témoignent les célèbres grottes de Lascaux.
  • Les premiers peuplements avérés en Périgord par l’Homme de Néandertal datent d’entre 100 000 ans et 43 000 ans av. J.-C., avec des sites tels que La Ferrassie, Le Moustier, et Le Regourdou.
  • Vers 35 000 ans av. J.-C., l’Homme de Cro-Magnon remplace progressivement l’Homme de Néandertal.
  • La culture campaniforme se diffuse depuis les Charentes au XXIIIe siècle av. J.-C., et le premier Âge du fer est lié à la présence de minerai de fer dans la région.

Moyen Âge :

  • Le Périgord se structure sous la forme d’un comté carolingien, fondé en 778 par Charlemagne.
  • De nombreux conflits émaillent cette période, notamment les raids normands du Xe siècle, qui entraînent l’apparition des premières fortifications de pierre.

Époque moderne et contemporaine :

  • La révolution et l’empire apportent des changements significatifs, avec la création du département de la Dordogne lors de la division territoriale de 1790.
  • L’histoire du XIXe siècle est marquée par l’industrialisation et les changements sociaux qui en découlent¹.

La Dordogne est donc une région qui a traversé les âges, offrant un patrimoine historique et culturel exceptionnel. De la préhistoire avec ses grottes ornées aux châteaux médiévaux et aux villages pittoresques, chaque pierre et chaque paysage raconte une partie de l’histoire de France. Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire et à la culture, la Dordogne est une destination incontournable.

L’histoire médiévale de la Dordogne est riche et complexe, marquée par des événements et des évolutions qui ont façonné le Périgord tel que nous le connaissons aujourd’hui. Voici quelques-uns des événements marquants :

1. La Formation des Baronies :
Au IXe siècle, la structuration du Périgord en quatre baronnies principales – Mareuil, Bourdeilles, Beynac et Biron – ainsi que les châtellenies d’Ans, Auberoche, Gurson, a posé les bases de l’organisation territoriale de la région.

2. Les Invasions Vikings :
Durant le IXe siècle, les vallées de l’Isle et de la Dordogne ainsi que Périgueux ont été dévastées par les Normands. De nombreux habitants ont trouvé refuge dans les cluseaux, des habitats troglodytiques comme la Roque Saint-Christophe.

3. L’Âge d’Or de Périgueux :
Au Moyen Âge, Périgueux a connu une période de prospérité, notamment grâce à l’arrivée des pèlerins de Compostelle. La ville s’est développée autour de la cathédrale Saint-Front et de ses cryptes du XIIe siècle².

4. Le Périgord Devient Anglais :
À partir du XIIe siècle, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II Plantagenet a donné le Périgord aux Anglais. Cette période a vu la construction de nombreuses forteresses, souvent le long des grandes rivières comme la Dordogne, qui est devenue la frontière entre le territoire Plantagenêt et celui du roi de France.

5. La Guerre de Cent Ans :
La Dordogne a été un théâtre majeur de la Guerre de Cent Ans entre la France et l’Angleterre, avec des batailles et des sièges qui ont eu lieu dans ses nombreux châteaux et forteresses.

6. La Renaissance du Périgord :
Après la Guerre de Cent Ans, la région a connu une période de renaissance culturelle et architecturale, avec la construction de châteaux de style Renaissance et le développement de l’art et de la littérature.

Ces événements ne sont qu’une partie de l’histoire médiévale de la Dordogne, une région qui a joué un rôle clé dans l’histoire de la France médiévale. Chaque château, chaque village et chaque pierre de la Dordogne raconte une histoire de cette époque fascinante.