Le Tibet

Le Tibet un pays à découvrir.

Girl and Tamarin

AccueilHISTOIRE en résuméLa légion étrangère : une force d'élite au service de la France....

La légion étrangère : une force d’élite au service de la France. Legio Patria Nostra:

La légion étrangère est une unité d’infanterie de l’armée de terre française, composée principalement de volontaires étrangers. Créée en 1831 pour renforcer les troupes coloniales, elle s’est illustrée dans de nombreux conflits, comme la guerre de Crimée, la Première et la Seconde Guerre mondiale, la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, la guerre du Golfe ou encore la guerre contre le terrorisme. La légion étrangère est réputée pour son esprit de corps, sa discipline, son courage et sa loyauté envers la France.

L’histoire de la légion étrangère

La légion étrangère a été créée le 10 mars 1831 par le roi Louis-Philippe, pour accueillir les étrangers désireux de servir la France, notamment les réfugiés politiques et les déserteurs d’autres armées. Elle est destinée à combattre hors du territoire national, principalement en Afrique du Nord, où la France mène des campagnes de conquête et de pacification. La légion étrangère se distingue par ses exploits militaires, mais aussi par ses souffrances et ses sacrifices, comme lors du siège de Sébastopol, de la bataille de Camerone, de la retraite de Kabylie, du désastre de Lang Son ou de la bataille de Dien Bien Phu. Elle participe également aux deux guerres mondiales, où elle s’oppose notamment à l’Allemagne nazie et à l’Italie fasciste. Après la guerre d’Algérie, qui voit une partie de la légion se rebeller contre le pouvoir gaulliste, la légion étrangère est réorganisée et modernisée. Elle intervient dans de nombreuses opérations extérieures, comme au Tchad, au Liban, en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, au Mali ou encore en Irak.

L’organisation de la légion étrangère

La légion étrangère est composée du commandement de la légion étrangère (COMLE) et de onze régiments ou unités formant corps (neuf en métropole, deux outre-mer). Parmi ceux-ci, six régiments sont placés pour emploi auprès du commandement des forces terrestres (CFT), au sein de leurs brigades interarmes. Ils sont régulièrement engagés en opérations extérieures (OPEX), en missions intérieures (MISSINT) et participent aux missions de courte durée (MCD) de l’Armée française. Les deux formations hors métropole relèvent quant à elles du dispositif interarmées. Enfin, trois formations à vocation spécifique sont directement subordonnées au COMLE et travaillent au profit de l’ensemble de l’institution (1er Régiment étranger, 4e Régiment étranger et Groupement de recrutement de la Légion étrangère).

Le recrutement et la formation de la légion étrangère

La légion étrangère recrute des hommes âgés de 17 à 39 ans, de toutes nationalités, sans distinction de race, de religion ou d’origine sociale. Les candidats doivent être en bonne santé, avoir un casier judiciaire vierge et être motivés par le service de la France. Ils doivent se présenter dans l’un des bureaux de recrutement de la légion étrangère, situés en France ou à l’étranger. Ils sont alors soumis à des tests médicaux, psychologiques, physiques et de personnalité. S’ils sont retenus, ils signent un contrat initial de cinq ans et sont envoyés au 4e Régiment étranger, à Castelnaudary, pour suivre la formation initiale. Celle-ci dure quatre mois et comprend l’apprentissage du français, de l’histoire et des traditions de la légion, du maniement des armes, du combat d’infanterie, de la topographie, du secourisme et de la discipline. À l’issue de cette formation, les légionnaires reçoivent leur képi blanc, symbole de leur appartenance à la légion, et sont affectés dans un régiment opérationnel. Ils peuvent ensuite se spécialiser dans différents domaines, comme le génie, la cavalerie, les parachutistes, les commandos ou les transmissions.

Le code d’honneur et les valeurs de la légion étrangère

La légion étrangère est fondée sur un code d’honneur, qui définit les devoirs et les droits des légionnaires. Ce code comprend sept articles, qui sont :

  • Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fidélité.
  • Chaque légionnaire est ton frère d’armes, quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d’une même famille.
  • Respectueux des traditions, attaché à tes chefs, la discipline et la camaraderie sont ta force, le courage et la loyauté tes vertus.
  • Fier de ton état de légionnaire, tu le montres dans ta tenue toujours élégante, ton comportement toujours digne mais modeste, ton casernement toujours net.
  • Soldat d’élite, tu t’entraînes avec rigueur, tu entretiens ton arme comme ton bien le plus précieux, tu as le souci constant de ta forme physique.
  • La mission est sacrée, tu l’exécutes jusqu’au bout et, s’il le faut, en opérations, au péril de ta vie.
  • Au combat, tu agis sans passion et sans haine, tu respectes les ennemis vaincus, tu n’abandonnes jamais ni tes morts, ni tes blessés, ni tes armes.

Les valeurs de la légion étrangère sont également résumées par la devise “Legio Patria Nostra”, qui signifie “La Légion est notre patrie”. Les légionnaires sont en effet attachés à la France, qu’ils considèrent comme leur nouvelle patrie, et à la légion, qui leur offre une seconde famille. Ils sont prêts à donner leur vie pour ces deux causes, comme l’illustre le chant “Le Boudin”, qui est l’hymne de la légion étrangère. Ce chant évoque les campagnes de la légion, ses gloires et ses souffrances, et se termine par ces paroles :

“Et s’il n’en reste qu’un, Nous serons celui-là !”.