Ronda : une destination de charme au cœur de l’Andalousie

Ronda possède un riche héritage historique et culturel, qui témoigne de son passé millénaire et de son importance dans l’histoire de l’Andalousie.

Les origines des Roms

AccueilTSC VoyagesL’île Akdamar, un joyau du lac de Van

L’île Akdamar, un joyau du lac de Van

L’île Akdamar, aussi appelée Aghtamar ou Akhtamar, est une petite île située sur la côte est du lac de Van, dans l’est de la Turquie. Elle est célèbre pour abriter les vestiges du monastère Sainte-Croix, un chef-d’œuvre de l’art arménien du Xe siècle.

Le monastère Sainte-Croix fut construit entre 915 et 921 par le roi arménien Gagik Ier, qui avait fait de l’île sa capitale. Il se compose d’une église, d’un palais, d’une chapelle et d’un cimetière. L’église, dédiée à la Sainte-Croix, est ornée de magnifiques fresques et de sculptures représentant des scènes bibliques, des animaux et des personnages historiques. Elle est considérée comme l’un des plus beaux exemples de l’architecture arménienne médiévale.

L’île Akdamar fut le siège d’un catholicossat arménien indépendant entre 1113 et la fin du XIXe siècle, avant d’être abandonnée suite aux massacres et aux déplacements forcés des Arméniens par l’Empire ottoman. Le monastère fut laissé à l’état de ruine pendant des décennies, jusqu’à ce qu’il soit restauré entre 2005 et 2007 par les autorités turques. Il fut alors transformé en musée, ouvert au public en 2007.

L’île Akdamar attire chaque année des milliers de visiteurs, tant turcs qu’étrangers, qui viennent admirer le patrimoine culturel et naturel qu’elle offre. L’île est accessible par bateau depuis la ville de Gevaş, sur la rive sud du lac de Van. Le lac de Van, le plus grand lac de Turquie, est réputé pour sa beauté et sa biodiversité. Il abrite notamment des espèces endémiques, comme le poisson Van ou le chat Van, célèbre pour ses yeux vairons.

L’île Akdamar est un lieu chargé d’histoire, de spiritualité et de charme, qui témoigne de la richesse et de la diversité du patrimoine turc.