L’Atlas du Maroc : Entre Montagnes et Histoire

L’Atlas s’étend sur trois pays d’Afrique du Nord : le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Il forme une immense barrière montagneuse, longue de 2 500 kilomètres, qui délimite le Maroc saharien du Maroc atlantique et méditerranéen.

Le Marathon des Sables

AccueilPhotographyHelmut Newton a laissé une empreinte sulfureuse sur la photographie de mode

Helmut Newton a laissé une empreinte sulfureuse sur la photographie de mode

Helmut Newton, né Helmut Neustädter le 31 octobre 1920 à Berlin et mort le 23 janvier 2004 à Los Angeles, est un photographe australien d’origine allemande. Il est connu pour ses photographies de mode et de nus féminins.

Biographie

De père juif allemand et de mère américaine, le jeune Helmut suit ses études au lycée Werner von Trotschke de Berlin, puis à l’École américaine de Berlin. Il s’intéresse très tôt à la photographie et, dès 1936, devient l’élève de la photographe allemande Else Simon, dite « Yva », à qui il doit son style de photographie. Il quitte l’Allemagne nazie en 1938 : après avoir travaillé pendant un temps à Singapour, il émigre en Australie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint l’armée australienne, où il est affecté à la logistique comme chauffeur de camion. En 1948, il épouse l’actrice australienne June Brunell. Après la guerre, il travaille comme photographe indépendant, en réalisant des photos de mode ainsi que des travaux pour le magazine Playboy. À la fin des années 1950, il se concentre davantage sur les clichés de mode. Il s’installe à Paris, rue Aubriot, en 1961 et devient un photographe de mode très productif. Il réalise des séries de mode pour de nombreux magazines, en particulier dans Vogue.

Son style, parfois d’une subjectivité sensuelle, est marqué par un érotisme glacé, par des scènes stylisées et, souvent, par une violence sous-jacente. À partir de 1970, sa femme June se lance aussi dans la photographie sous le nom d’Alice Springs. En 1977, le couple déménage rue de l’Abbé-de-l’Épée, toujours à Paris. À partir de 1981, Helmut Newton réside à Monaco et à Los Angeles.

Le 23 janvier 2004, Helmut Newton est victime d’une sévère crise cardiaque au volant de son SUV Cadillac SRX, offert la veille par un dirigeant de la société General Motors, en sortant du parking de l’hôtel Château Marmont. Il perd le contrôle de sa voiture qui accélère, heurte une photographe (Ann Johansson) puis percute de face un mur à la sortie du parking.

Helmut Newton a laissé une empreinte sulfureuse sur la photographie de mode, avec des images provocantes et chargées d’érotisme qui ont marqué l’histoire de la photographie. Ses photographies restent des icônes intemporelles dans le monde de la mode et de l’art.

Helmut Newton, l’un des grands photographes du XXe siècle, a laissé une empreinte sulfureuse sur la photographie de mode et d’érotisme. Voici quelques-unes de ses influences artistiques :

  1. Else Neulander-Simon (Yva) : Helmut Newton a été l’élève de cette photographe de mode allemande. Elle a exercé une grande influence sur son style photographique, l’aidant à affûter sa maîtrise technique et sa sensibilité.
  2. Cinéma et Film Noir : Newton admirait le cinéma, en particulier le Film Noir. Cela se reflète dans son utilisation du noir et blanc, ses scènes hautement posées et ses éléments narratifs mystérieux. Il a su capturer l’air du temps tout en demeurant intemporel.
  3. Femmes fortes et indépendantes : Newton a souvent représenté des femmes indépendantes et puissantes dans ses photographies. Leur sexualité était pour lui une source de pouvoir, et il a encouragé les spectateurs à remettre en question leur regard voyeuriste.

En mélangeant ces influences, Helmut Newton a révolutionné la photographie de mode en la rendant plus provocante et audacieuse. 

Ses images restent des icônes intemporelles dans le monde de la mode et de l’art

Les thèmes récurrents dans le travail d’Helmut Newton incluent le pouvoir, la sexualité et la recherche de l’identité. Ses images, à la fois néoclassiques et punk, ont marqué l’histoire de la photographie de mode.

Il représentait des corps statuaires, sculptés par le jeu d’ombres et de lumières, nus ou vêtus, dans une série de contextes allant de paysages désolés aux villas d’Hollywood.

La lumière intense, naturelle ou artificielle, était une constante dans son travail, mettant en valeur les muscles et créant des contrastes saisissants. 

Les réalisateurs Leni RiefenstahlErich von Stroheim, et les photographes Brassaï et Erich Salomon ont également influencé son œuvre.

La vision d’Helmut Newton concernant la beauté était singulière et provocante. Pour lui, le corps tient tête à la beauté. Il a souvent photographié des mannequins et des célébrités nues, exprimant ainsi la beauté et la force du corps humain

Malgré les critiques pour sa représentation de la femme comme objet sexuel, Newton défendait sa vision de la nudité comme une forme d’art.

Helmut Newton, l’un des grands photographes du XXe siècle, a laissé une empreinte sulfureuse sur la photographie de mode et d’érotisme. Voici quelques-unes des caractéristiques clés de son esthétique :

  1. Noir et Blanc Cinématographique : Newton utilisait le noir et blanc, dénué de toute retouche, pour créer des images cinématographiques. Ses jeux d’ombres et de lumière soulignaient les contours des silhouettes, ajoutant une dimension dramatique à ses photographies. Plus tard, il a également exploré la couleur.
  2. Sensualité Sophistiquée : Ses clichés sont empreints d’une sensualité sophistiquée. Newton aimait photographier des femmes apprêtées, chics et sensuelles. Il a également réalisé de nombreux nus, allant à l’encontre du puritanisme de l’époque.
  3. Érotisme et Ambiguïté : Newton cherchait à capturer l’érotisme et l’ambiguïté dans ses images. Ses photographies ne tombaient jamais dans le vulgaire, mais exprimaient la richesse, la luxure et la séduction.

En mélangeant ces éléments, Helmut Newton a révolutionné la photographie de mode en créant des images provocantes et intemporelles.

Helmut Newton a capturé la dualité entre force et vulnérabilité chez les femmes à travers ses photographies provocantes et audacieuses. Dans son travail, les femmes apparaissent à la fois puissantes et sensuelles, assumant leur sexualité et s’affichant en toute liberté.

La lumière intense, les poses sophistiquées et les environnements élégants soulignent cette dualité. 

Pour Newton, la vulnérabilité n’était pas synonyme de faiblesse, mais plutôt une preuve de courage et d’authenticité

Article précédent